Association de Google avec WordPress : quels changements ?

Les deux géants Google et WordPress se sont associés afin d’améliorer les performances du CMS le plus utilisé au monde, notamment concernant l’expérience mobile. Google recrute actuellement des experts pour la mise en place rapide de la nouvelle plateforme.

Vitesse et expérience mobile : les chevaux de bataille de Google

En décembre dernier, Google a participé au WordCamp US, le plus grand événement pour développeurs WordPress organisé aux Etats-Unis. Interrogé sur les intentions de Google quant à la récente collaboration avec WordPress, Alberto Medina, Developer Advocate dans l’équipe Content Ecosystems de l’entreprise américaine, a déclaré :

Notre objectif était de dialoguer avec la communauté WordPress et d’entamer une discussion sur les performances du CMS WordPress.
Lors de l’événement, Google a partagé des données dans une présentation qui démontre un problème fondamental du CMS WordPress : sa piètre performance sur les mesures de la vitesse et du chargement de la page comme indicateurs clés par rapport aux sites qui ne sont pas propulsés par WordPress.

Ce n’est plus un secret pour personne : les sites lents et non performants entraînent une mauvaise expérience utilisateur et un impact négatif sur l’engagement du site, ainsi que sur les conversions. Voilà pourquoi, depuis plusieurs années déjà, Google mise tout sur la vitesse de chargement et le mobile :

  • Projet AMP : lancé en 2015, ce format d’encodage de page web vise à accélérer la vitesse de chargement des pages web consultées via smartphone. Depuis, Google a mis en place une stratégie agressive visant à faire adopter le format AMP à la communauté WordPress, en créant notamment des plugins plus ou moins performants.
  • L’Index Mobile First : présenté en novembre 2016, il a pour but de référencer les sites web non plus en fonction de leur version desktop (bureau) mais en fonction de leur version mobile

vitesse-mobile-amp

Plus récemment, il a officiellement annoncé le lancement du projet Speed Update à partir de Juillet 2018 : la vitesse de chargement du contenu sera un facteur de classement dans les résultats de recherche mobile.

Google-Wordpress : un partenariat stratégique

Avec une part de marché de près de 60%, WordPress, un logiciel Open-source CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenu), représente presque 30% des sites web mondiaux en 2018.

wordpress-cms

Quand on sait que Google a investi fortement ces dernières années dans le façonnage d’un web sain et vivant et que l’on connaît les difficultés de WordPress en matière de code, de sécurité et de performance, il est logique que le géant américain veuille améliorer le CMS et ainsi pouvoir atteindre ses objectifs de rapidité et performance.

Quels impacts pour la nouvelle plateforme WordPress ?

Non contente d’améliorer les performances du CMS, il semblerait que Google se concentre également sur la mise en œuvre rapide de l’écosystème de WordPress via des technologies de pointe telles que les Progressive Web Apps (des applications web qui sont des pages web ou des sites web mais pouvant apparaître à l’utilisateur de la même manière que les applications natives ou les applications mobiles).

Ce qu’a confirmé Alberto Medina sur son blog personnel :

Notre vision de WordPress couvre beaucoup de travail passionnant à travers toute la largeur de l’écosystème de WordPress : en collaborant sur le core (noyau) de WordPress, en développant des thèmes, des plugins, et des outils et une infrastructure sur mesure pour WordPress, et en s’engageant avec la communauté plus large des éditeurs de WordPress.

Le message de Google est clair : son objectif à long terme est d’inclure l’AMP (ou une fonctionnalité de type AMP) dans le noyau WordPress.

Tous les utilisateurs de WordPress devront, par conséquent, utiliser un plugin pour implanter le format AMP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *